Arctique

Banquise de l'Arctique: fonte beaucoup plus rapide que prévu

La Presse.ca | Arctique | 2012-09-25

Louis Fortier l'avait vu venir, mais il ne croyait pas le voir de son vivant. «Le GIEC prévoyait ça pour 2050 à 2100, dit l'éminent océanographe de l'Université Laval. Ces prévisions sont dépassées. La banquise va disparaître d'ici à 2020, peut-être 2015.» En effet, le GIEC, le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat, devra revoir ses prévisions sur la fonte de la banquise dans l'océan Arctique. Cette semaine, la diminution du couvert de glace a fracassé son record précédent, établi en 2007. Alors que l'automne s'amorce, il ne reste plus que 3,4 millions de kilomètres carrés de glace sur l'océan Arctique. C'est la moitié moins que la moyenne des années 1979-2000, précise Walt Meier, du National Snow and Ice Data Center (NSIDC), le laboratoire américain de surveillance de la banquise,...

En savoir plus